Inscrivez-vous au 2020 - Grand Slams & Catastrophes

Liens rapide

Quelles sont toutes ces histoires à propos des cigarettes ? Cela fait des siècles que les gens fument.

Ce n’est qu’en 1964, lorsque le Directeur du Service de santé publique des États-Unis a publié les premiers rapports sur les dangers de l’usage de la cigarette, qu’on a obtenu des preuves claires et convaincantes en ce qui concerne les dangers du tabagisme. De nouvelles études apportent continuellement des preuves supplémentaires, et l’on sait donc aujourd’hui avec certitude que le tabagisme tue. L’usage de la cigarette est à lui seul responsable du décès de 50 000 Canadiens chaque année – plus que l’alcool, l’héroïne, le crack, les accidents de voiture et d’avion, les meurtres, les suicides et le SIDA réunis.

De quelle manière le tabac abîme-t-il réellement mon corps ?

Une cigarette qui se consume émet plus de 4 000 substances chimiques, dont 43 d’entre elles sont connues pour être responsables de cancer. Les trois substances chimiques les plus dangereuses contenues dans la fumée de tabac sont :
  • le goudron, qui peut provoquer des cancers des tissus avec lesquels il rentre en contact ;
  • la nicotine, une substance créant une forte dépendance qui est absorbée par les poumons et affecte le système nerveux ;
  • le monoxide de carbone, un gaz létal qui diminue la capacité de votre sang à transporter l’oxygène dans l’organisme.
  • Lorsque vous fumez, vous augmentez votre fréquence cardiaque et vous favorisez le développement de « plaque » – une substance collante qui s’accumule dans les artères et entraîne leur durcissement, ce qui contribue à la maladie cardiaque. La fumée de cigarette détruit également les petits cils qui recouvrent vos voies respiratoires, ce qui vous rend plus sensible aux irritations et aux infections pulmonaires.
  • Les cancers les plus susceptibles de se développer en raison du tabagisme résultent du contact direct entre les substances chimiques contenues dans la fumée de tabac et les tissus de votre organisme. Par exemple, le fait d’inhaler la fumée amène les substances chimiques au contact de votre bouche, de votre gorge et de vos poumons. Les fumeurs qui avalent une certaine quantité de fumée exposent leur oesophage et leur appareil digestif aux substances chimiques. Ces substances passent également dans la circulation sanguine, et sont éliminées au niveau de la vessie. L’incidence de cancer dans tous ces organes est entre deux et 14 fois plus élevée chez les fumeurs que chez les non fumeurs.

Suis-je en sécurité si je ne fume que trois ou quatre cigarettes par jour ?

Le tabagisme, sous toutes ses formes et quelle que soit la quantité de tabac consommée, est nocif pour la santé. Par exemple, le fait de fumer ne serait-ce que deux cigarettes par jour double votre risque pour le cancer du poumon. Le nombre de cigarettes fumées, la quantité de fumée inhalée et la durée de votre tabagisme constituent tous des facteurs qui agissent en votre défaveur.

Sérieusement, quels sont les risques de décès dû au tabagisme ?

Un américain sur cinq meurt chaque année à cause du tabac. Le tabagisme est responsable de deux décès sur 10 par maladie coronarienne ou accident vasculaire cérébral, de trois décès sur 10 par cancer, et de plus de huit décès sur 10 par maladies pulmonaires chroniques comme l’emphysème et la bronchite chronique.

Le tabagisme, ça me regarde. Pourquoi quelqu’un devrait-il se soucier de mes actions ?

Votre tabagisme met en danger des personnes innocentes, en particulier les enfants. Chaque année, le tabagisme passif est responsable de 150 000 à 300 000 infections des voies respiratoires inférieures, comme les bronchites et les pneumonies, chez les jeunes enfants. Entre 7 500 et 15 000 d’entre elles conduisent à une hospitalisation. De plus, le tabagisme pendant la grossesse a des effets néfastes sur l’enfant, et peut mettre entraîner son décès.

Si j’arrête de fumer maintenant, ma santé va-t-elle s’améliorer ?

Le fait d’arrêter de fumer réduit les risques associés. Le risque est diminué de moitié cinq ans après l’arrêt du tabac, et est pratiquement nul 15 ans après. C’est pour cette raison qu’on vous recommande d’arrêter de fumer. Maintenant.

Qu’est-ce qu’un radiologiste d’intervention ?

Les radiologistes d’intervention sont des médecins spécialisés dans les traitements ciblés peu invasifs assistés par l’imagerie médicale. Ils se servent de leur compétence à lire les rayons X, les ultrasons, les IRM et autres techniques d’imagerie diagnostique, pour guider de petits instruments, comme des cathéters, à travers les vaisseaux sanguins ou la peau, et traiter des maladies sans avoir recours à la chirurgie. Les radiologistes d’intervention sont des radiologistes qui ont obtenu une certification en interventions peu invasives assistées par l’imagerie médicale. Les radiologistes d’intervention traitent de nombreuses maladies dues au tabagisme.

Certaines des maladies et affections directement liées au tabagisme sont les suivantes :

Anévrisme aortique, athérosclérose aortique, maladie artérielle, asthme, cancer de la vessie, bronchite, cancer de l’oesophage, cancer de la bouche et de la langue, cancer du col de l’utérus, bronchopneumopathie chronique obstructive, athérosclérose coronaire, maladie coronarienne, ménopause précoce, emphysème, cancer de l’endomètre, cancer de l’estomac, infertilité, cancer du rein, cancer du larynx, cancer du foie, cancer du poumon, ostéoporose, cancer du pancréas, ulcère gastroduodénal, accident vasculaire cérébral, cancer de la gorge

On a montré que l’exposition au tabagisme d’une tierce personne (tabagisme passif) est directement liée aux affections suivantes chez les enfants :

Allergie, asthme, bronchite, fente labiale, fente palatine, maladie cardiaque congénitale, toux, mucoviscidose, étourdissements, maladies de l’oreille, maux de tête, hernie, enrouement, démangeaisons du nez, stature plus petite, flegme, pneumonie, naissance prématurée, diminution de la fonction pulmonaire, écoulement nasal, éternuements, ronflements, mal aux yeux, maux de gorge, syndrome de mort subite du nourrisson, amygdalite, infections des voies respiratoires supérieures, troubles digestifs, infection respiratoire virale, respiration sifflante

Le tabagisme pendant la grossesse met l’enfant en danger, et peut entraîner les affections suivantes :

Malformations congénitales, lésion du placenta, lésion des vaisseaux sanguins ombilicaux, augmentation du volume du placenta, mortalité du foetus et du nourrisson, augmentation de l’incidence des naissances prématurées, faible poids à la naissance, mortalité néonatale, malformation vertébrale, avortement spontané, mortinaissance, syndrome de mort subite du nourrisson, grossesse extra-utérine, anomalies urogénitales