Inscrivez-vous au 2020 - Grand Slams & Catastrophes

Liens rapide

Qu’est-ce qu’une gastrostomie ?

Une gastrostomie consiste à insérer un tube directement dans l’estomac ou l’intestin grêle d’un patient qui ne peut s’alimenter ou prendre des médicaments par voie orale. On peut réaliser une gastrostomie lors d’une intervention chirurgicale, ou au moyen d’une technique de radiologie d’intervention appelée « gastrostomie percutanée », qui ne requiert qu’une minuscule incision de la peau. On peut réaliser une gastrostomie percutanée de façon sécuritaire aussi bien chez les adultes que chez les enfants. On pratique habituellement cette intervention en consultation externe ou bien lors d’une courte hospitalisation.

Pourquoi pose-t-on un tube de gastrostomie ?

On pose un tube de gastrostomie pour des raisons variées. On réalise certaines gastrostomies pour pouvoir alimenter les personnes qui sont incapables de se nourrir ou d’avaler normalement. On peut également recommander une gastrostomie pour les personnes souffrant d’obstruction intestinale chronique, qui ne peuvent tolérer une sonde nasogastrique (tube inséré à travers le nez et qui s’étend jusque dans l’estomac). Votre médecin L’ASSOCIAT ION vous expliquera les raisons pour lesquelles vous devez subir une gastrostomie.

Quelles dispositions dois-je prendre pour qu’un radiologiste d’intervention réalise une gastrostomie percutanée ?

Votre médecin traitant ou tout autre médecin vous orientera vers un radiologiste d’intervention. Un membre de l’équipe de radiologie d’intervention vous examinera. Cette évaluation pourrait nécessiter des tests sanguins ainsi qu’une consultation avec un nutritionniste clinicien qui pourra vous expliquer en détails en quoi consiste l’alimentation par gastrostomie percutanée. On vous expliquera les bienfaits et les risques de cette intervention, et on répondra à toutes les questions que vous pourriez vous poser.

Comment dois-je me préparer pour la gastrostomie percutanée ?

Vous devez vous abstenir de manger, de boire, ou de recevoir une alimentation par sonde nasogastrique pendant au moins six heures avant l’intervention. Vous pouvez cependant prendre vos médicaments habituels par voie orale, avec de petites gorgées de liquide, ou vous pouvez recevoir des médicaments par sonde nasogastrique. En fonction de vos besoins individuels, votre radiologiste d’intervention vous fournira des instructions plus détaillées lorsque votre l’intervention sera programmée.

Que se passe-t-il le jour de l’intervention ?

Vous échangerez vos vêtements contre une jaquette d’hôpital et vous vous rendrez dans la salle de radiologie d’intervention où on pratiquera l’intervention. Celle-ci se déroule habituellement sous sédation légère ou sous anesthésie locale. Dans de rares cas, l’intervention nécessite une anesthésie générale et un anesthésiste travaillera de concert avec le radiologiste d’intervention pour vous surveiller lors de l’intervention.
Une fois dans la salle de radiologie d’intervention, l’intervention de gastrostomie se déroule selon les étapes suivantes :
  • On posera un cathéter intraveineux dans votre bras afin de vous administrer l’anesthésique ou le sédatif, des analgésiques (médicaments contre la douleur), et un antibiotique (médicament contre les infections) si nécessaire.
  • Il est possible qu’on réalise une échographie de la région de l’estomac pour aider votre radiologiste d’intervention à positionner le tube de gastrostomie de façon adéquate – habituellement sous la cage thoracique.
  • On gonflera votre estomac avec de l’air. On injecte habituellement l’air par l’intermédiaire de la sonde nasogastrique, qui est insérée par le nez jusque dans votre estomac.
  • On nettoiera la peau dans la région de l’estomac avec une solution antiseptique et on la couvrira avec des draps stériles. On injectera un anesthésique local dans la peau pour engourdir la région au niveau de laquelle on posera le tube. Dans certains cas, on attachera d’abord l’estomac à la paroi abdominale en insérant de petits dispositifs à travers la peau. On retira ces dispositifs ultérieurement.
  • Le radiologiste d’intervention insérera le tube à travers une toute petite incision de la peau, de cinq millimètres de long environ (environ 1/4 de pouce).
  • La gastrostomie percutanée dure habituellement moins d’une heure. L’intervention n’est pas douloureuse, mais elle peut entraîner un certain inconfort du fait de la dilatation temporaire de votre estomac et de la pose du tube de gastrostomie. Immédiatement après l’intervention, on vous transportera vers une salle de récupération, où on vous surveillera.

Que se passe-t-il après la gastrostomie ? Puis-je rentrer chez moi ?

La plupart des patients adultes et certains des enfants parmi les plus âgés peuvent quitter l’hôpital le jour même de l’intervention, et on prend généralement des mesures pour qu’une infirmière de soins à domicile rende visite au patient pendant les premières 24 ou 48 heures. La plupart des jeunes enfants seront admis à l’hôpital suite à une gastrostomie. Si le radiologiste d’intervention a utilisé des dispositifs d’attache pour insérer le tube, vous devrez retourner le voir cinq à sept jours après l’intervention, pour qu’on puisse vous retirer ces petites attaches lors d’une consultation externe. On vous fournira des instructions écrites avant votre départ de l’hôpital, à propos des soins au tube de gastrostomie, de l’alimentation, des signes avant-coureurs de problèmes potentiels et des numéros de téléphone à composer si vous avez des questions.

Lignes directrices concernant l’alimentation avec les tubes de gastrostomie

Les lignes directrices ci-dessous peuvent vous aider à vous alimenter après une gastrostomie percutanée, bien qu’il soit possible que votre radiologiste d’intervention et votre nutritionniste clinicien aient des recommandations plus spécifiques à votre égard.
Maintenez une position verticale lors de l’alimentation et au cours des 30 à 60 minutes qui suivent. Le fait de vous allonger sur votre côté droit peut également favoriser le passage des aliments ou de la solution de nutrition liquide dans votre corps.
Veillez à ce que les aliments ou la solution de nutrition ne soient pas trop froids. Il est utile de réchauffer la solution de nutrition à température ambiante avant son administration.
Veillez à ce la solution de nutrition ne soit pas périmée ou n’ai pas été ouverte depuis plus de 24 ou 48 heures. Pour éviter sa détérioration, conservez toute solution de nutrition qui a été entamée au réfrigérateur, jusqu’à son utilisation.
Veillez à ce que l’équipement soit parfaitement propre.
On demande habituellement aux patients de rincer le tube avec de l’eau entre les alimentations ou immédiatement après, pour éviter une déshydratation. Cela permet également d’éviter une obstruction du tube. Le volume d’eau que vous pouvez utiliser sans risques varie en fonction de votre poids corporel. Vérifiez auprès de votre médecin, de votre infirmière ou de votre nutritionniste clinicien quelle quantité d’eau est la mieux appropriée à votre situation.
Les médicaments peuvent également obstruer les tubes. Consultez votre médecin ou votre pharmacien à propos de vos médicaments si l’obstruction du tube de gastrostomie devient un problème.
Si vous avez des problèmes avec votre gastrostomie, contactez votre radiologiste d’intervention.