Inscrivez-vous au 2020 - Grand Slams & Catastrophes

Qu’est-ce l’angioplastie ?

L’angioplastie est une intervention médicale qui permet d’ouvrir les vaisseaux sanguins obturés ou rétrécis sans avoir recours à la chirurgie. Cette intervention est réalisée par un radiologiste d’intervention, un médecin qui a reçu une formation spéciale en traitements ciblés peu invasifs. Lors d’une angioplastie, le radiologiste d’intervention pratique une toute petite incision dans la peau, de la taille d’un embout de crayon environ, par laquelle il insère un petit ballonnet attaché à un tube fin (un cathéter) jusque dans un vaisseau sanguin. En se guidant par rayons X, il insère le cathéter jusqu’au site de blocage de l’artère. Une fois la région de blocage atteinte, le médecin gonfle le ballonnet pour ouvrir l’artère et pour améliorer la circulation sanguine dans la région.

Pourquoi ai-je besoin d’une angioplastie ?

On pratique surtout une angioplastie pour soulager le blocage d’une artère dû à l’athérosclérose (durcissement des artères). L’athérosclérose correspond à une accumulation progressive de cholestérol et de tissu cicatriciel dans une artère, formant ce qu’on appelle une « plaque » qui bouche le vaisseau. Les artères sont comme des tubes ; elles alimentent les tissus de votre corps en sang et en oxygène. Lors d’un rétrécissement ou de l’obturation d’une artère, le tissu alimenté par cette artère ne reçoit pas suffisamment d’oxygène.
Les symptômes que vous ressentez dépendent de l’artère qui est obstruée. Par exemple, l’obturation d’une artère des jambes peut entraîner une douleur à la marche ou parfois même au repos. L’obturation d’une artère rénale peut entraîner une hypertension artérielle. Selon le type de blocage, le traitement le plus approprié est soit la chirurgie, soit l’angioplastie.
Un membre de l’équipe de radiologie d’intervention – le médecin, l’infirmière ou le technologue – vous parlera en détails de l’intervention et répondra à toutes les questions que vous pourriez vous poser. Une angioplastie dure habituellement entre une et deux heures. Il arrive parfois que l’intervention dure plus longtemps.

À quoi ressemble l’angioplastie ? L’intervention est-elle douloureuse ?

Si vous n’avez pas subi d’angiogramme (un examen de vos artères par rayons X), le radiologiste d’intervention pratiquera cette intervention avant de continuer avec l’angioplastie. Les trois étapes principales d’une angioplastie sont les suivantes : pose d’un cathéter d’angioplastie dans l’artère obturée, gonflement du ballonnet pour ouvrir l’artère bouchée et retrait du cathéter. Vous ne ressentirez qu’une pression lors de l’intervention, étant donné qu’elle se déroule sous anesthésie locale.

Comment dois-je me préparer pour l’intervention ?

Si vous êtes déjà admis à l’hôpital, vous recevrez des instructions sur la façon de vous préparer pour l’angioplastie de la part de vos infirmières et de vos médecins. Si vous n’êtes admis à l’hôpital que le matin même de l’angioplastie, ou si vous subissez cette intervention en consultation externe, veuillez suivre les instructions suivantes, sauf en cas d’indications contraires de la part de votre médecin :
  • Alimentation. Vous ne devez manger aucune nourriture solide après minuit la veille de l’intervention. Vous pouvez boire des liquides clairs.
  • Médicaments. La majorité des personnes peuvent continuer à prendre les médicaments qui leur sont prescrits. Si vous êtes diabétique et que vous prenez de l’insuline, demandez conseil à votre médecin en ce qui concerne un changement éventuel de la dose d’insuline le jour de l’intervention. Si vous prenez du Glucophage (metformine), un médicament anti-diabétique par voie orale, vous devrez en interrompre la prise jusqu’à 48 heures avant et après l’intervention. Consultez votre médecin pour déterminer la meilleure façon de contrôler votre glycémie (taux de sucre dans le sang) durant cette période. Si vous prenez un anticoagulant comme le Coumadin, vous devez en avertir votre médecin pour qu’il puisse interrompre la prise de ce médicament. Apportez tous les médicaments que vous prenez.
  • Allergies. Si vous êtes allergique au produit de contraste (colorant pour les rayons X) ou à l’iode, veuillez en avertir votre médecin dès que possible. Si possible, veuillez informer votre radiologiste d’intervention de vos allergies plusieurs jours avant votre angioplastie. Vos médecins seront alors en mesure soit de prendre des précautions spéciales lors de l’intervention, soit de vous prescrire des médicaments spécifiques avant l’intervention.
  • Tabagisme. Vous ne devez pas fumer pendant au moins 24 heures avant l’angioplastie. On réalise habituellement des tests sanguins la veille de l’angioplastie. Avant l’intervention, vous devez revêtir une jaquette d’hôpital et on posera un cathéter intraveineux (IV) dans l’une de vos veines. Vous pourriez avoir à retirer vos bijoux ainsi que toute prothèse dentaire totale ou partielle. L’IV, que l’on utilisera pour vous administrer des fluides et des médicaments durant l’intervention, restera en place jusqu’à la fin de l’angioplastie.

Que se passe-t-il après mon angioplastie ? Puis-je rentrer chez moi ?

Dans la plupart des cas vous resterez à l’hôpital après l’angioplastie. Vous retournerez dans votre chambre d’hôpital et le personnel infirmier vous indiquera quand vous pourrez vous alimenter et combien de temps vous devez rester alité. Si vous rentrez chez vous le jour même de votre angioplastie, vous resterez à l’hôpital pendant les quatre à six heures qui suivent l’intervention. Vous pourrez rentrer chez vous après cette période d’observation. Arrangez-vous pour que quelqu’un vous conduise à votre domicile après l’intervention. Vous ne devez pas conduire.
Une fois chez vous :
  • À FAIRE : reprenez vos médicaments habituels, à l’exception du glucophage.
  • À FAIRE : détendez vous et reposez vous pendant 24 heures.
  • À FAIRE : consommez beaucoup de liquides.
  • À FAIRE : reprenez votre régime alimentaire habituel.
  • À FAIRE : gardez le pansement recouvrant le site d’insertion du cathéter pendant une journée. Remplacez le par un pansement propre et sec après votre toilette.
  • À NE PAS FAIRE : conduire ou manipuler des machines pendant au moins 24 heures.
  • À NE PAS FAIRE : faire un exercice vigoureux ou soulever des objets pendant au moins deux jours.
  • À NE PAS FAIRE : prendre une douche ou un bain chaud pendant au moins 12 heures.
  • À NE PAS FAIRE : fumer pendant au moins 24 heures.
Téléphonez immédiatement à votre médecin si :
vous saignez au niveau du site d’insertion du cathéter. Si vous saignez, allongez-vous et exercez une pression sur la zone de saignement. Votre médecin vous indiquera si vous devez retourner à l’hôpital.
vous observez un changement dans la coloration ou la température de la région d’insertion du cathéter.
vous ressentez un engourdissement, une froideur ou un changement de la coloration de votre bras ou de votre jambe au niveau du site d’insertion du cathéter.
vous éprouvez une douleur dans la région au niveau de laquelle on a gonflé le ballonnet.

Quels sont les risques associés à l’angioplastie ?

Grâce aux techniques modernes, l’angioplastie est plus sûre qu’une chirurgie et les complications sont moins fréquentes. L’intervention comporte cependant des risques, étant donné qu’elle implique l’étirement de l’une de vos artères, l’utilisation de cathéters et l’injection d’un produit de contraste. La pose d’un cathéter dans votre artère peut endommager cette dernière et provoquer une hémorragie. Même lorsque l’artère n’est pas endommagée, il est possible que vous développiez un hématome ou une petite bosse au niveau du site d’insertion du cathéter. L’hématome ou la bosse peuvent être douloureux, mais ils disparaîtrons en quelques jours ou au bout d’une semaine.
Étant donné que chaque personne est différente, il est possible que certains risques associés à votre angioplastie ne soient pas mentionnés dans cette publication. Avant l’intervention, un membre de l’équipe de radiologie d’intervention discutera plus en détail avec vous des risques exacts associés à votre angioplastie.

Quels sont les bienfaits de l’angioplastie ?

L’angioplastie peut ouvrir votre artère obturée, rétablir la circulation sanguine vers vos tissus et soulager vos symptômes, sans qu’une chirurgie ne soit nécessaire.